Renseignez-vous
L'histoire de Grootbos

J’ai fais un rêve  - et parfois, les rêves deviennent réalité…
(par Michael Lutzeyer – propriétaire et directeur général de la Réserve Naturelle Privée de Grootbos)
En mai 1991, quand nous avons visité Grootbos pour la première fois, la vue incroyable sur Walker Bay et sur le Cap de Bonne-Espérance au loin m’a ébloui dès la première seconde. L’environnement naturel panoramique, abritant des fleurs brillant dans leurs couleurs les plus vives, des buissons de Fynbos et d’anciens arbres de Milkwood, m’a transmis le sentiment d’être au paradis.
Je suis né en 1952 au Cap, après que mes parents ont quitté l’Allemagne pour émigrer en Afrique du Sud en 1951. Après avoir terminé l’école, j’ai passé une année à l’armée sud-africaine avant de partir en Allemagne pour les 13 années suivantes. J’y ai fais un apprentissage, dirigé un café et travaillé comme représentant commercial pour une entreprise produisant des machines.
C’était mon amour des espaces verts et du soleil qui m’a fait rentrer en Afrique du Sud au milieu des années 80. J’ai commencé à travailler pour l’entreprise NORDSON Atlanta, dans laquelle j’ai été responsable de l’importation de machines pour l’industrie de l’emballage. En 1991, j’ai jeté les bases de ma nouvelle carrière en achetant la ferme de Grootbos, située à proximité de Gansbaai. 
Certains de mes amis ont pensé que j’étais devenu complètement fou en abandonnant ma vie antérieure pour acheter la ferme et pour y habiter avec ma famille. Il n’y avait que quelques maisons fermières délabrées sur un terrain sans valeur – mais comment peut-on créer une réserve naturelle attrayante ainsi qu’un lodge 5 étoiles à partir de pratiquement rien ? Sans aucun doute, c’était un project très risqué. Lors d’un voyage en Afrique, tout le monde veut observer des animaux exotiques comme l’éléphant ou le  lion. A Grootbos, nous ne pouvons pas offrir les Big 5. Nous disposons uniquement de babouins, de guibs harnachés, de lynx, d’araignées, de serpents, de scorpions, d’une grande variété d’oiseaux et de nombreuses fleurs différentes. Mais nul ne voyagerait plus de 10 000 km uniquement pour cela. Et encore moins pour voir quelques petites fleurs.
Plusieurs années avaient passé avant que je réalise que ce que j’aimais le plus dans la région poussait juste devant ma porte. J’ai également essayé de cultiver du fynbos à but commercial et cela m’a donné une appréciation de la relation symbiotique complexe qui s’était développée entre les plantes locales, les insectes et les animaux, faisant de la ferme mon foyer. Grâce aux visites constantes des amis et de la famille qui venaient pour passer du temps à Grootbos, je savais dès le début que j’avais ici trouvé une perle. Quand ces hôtes ont commencé à déborder la maison principale, nous leur avons construit cinq maisonnettes sous les arbres de Milkwood en 1995.
Ça n’a pas été très difficile de convaincre mon frère cadet Tertius et son épouse Gaby de quitter l’Allemagne, où ils exploitaient un petit restaurant. Avec eux, ma femme Dorothee et mes parents Heiner et Eva, nous avons commencé à créer un petit joyau situé dans les merveilles odorantes du fynbos. Quand la demande a augmenté, notre havre autonome a rapidement changé en B&B. A part notre ferme d’origine, qui a été transformée en bâtiment spectaculaire avec réception, nous avons continué à construire 6 autres maisonnettes ainsi que des maisons privées, un bâtiment de logement pour le personnel, des écuries et des boutiques pendant les 5 premières années.
Dès le début, notre vision a été de créer quelque chose d’unique avec ce que l’on avait, même si le début a été un peu modeste. La recette pour le succès de Grootbos est basée sur beaucoup de travail, d’enthusiasme, d’honnêteté et sur notre fort esprit de famille. Notre plan d’origine n’était pas de construire un luxueux lodge 5 étoiles connu à l’international. Pendant les premières années, nous avons dû transformer les anciennes terres agricoles autour du lodge en jardins de fynbos impressionnants. Pendant ce temps, le professionnel de fynbos, Sean Privett, a rejoint l’équipe de Grootbos et est devenu notre premier jardinier et guide naturel.
Aujourd’hui, en admirant les jardins indigènes magnifiques depuis la terrasse du lodge, il est difficile de croire que, quelques années avant, tout cela ait été un chantier miteux.
Même si nous avons créé un exemple d’un lodge écologique de niveau mondial, Grootbos ne représente pas seulement un hébergement 5 étoiles, mais également la conservation et la protection de l’environnement. L’innovation a toujours été très importante pour nous. Nous nous sommes donc inspirés de la contribution future de l’Afrique du Sud dans le développement des connaissances et des compétences de tous les Sud-Africains. En particulier, nous croyons au développement des jeunes d’origine de communautés locales qui, dans le passé, n’ont pas eu les mêmes possibilités que les autres.
Une initiative dynamique, créée par l’équipe de Grootbos au cours de l’année 2003, a été le « Green Futures College » (www.greenfutures.co.za). Cet établissement a été créé dans la réserve pour former des personnes non qualifiées et sans emploi issus des communautés locales en paysagisme de fynbos, en horticulture et en tourisme vert. Il est le premier de son genre en Afrique du Sud. L’objectif est de créer une source de jardiniers qualifiés, défavorisés auparavant. Ce ne sont pas des personnes qui simplement soignent les jardins, mais des personnes bien formées qui, à l’avenir, pourront également continuer à fonder eux-mêmes des entreprises dans ce domaine. Mon idée originale s’était réalisée grâce à un partenariat public/privé entre Grootbos et la DEG (la société allemande d’investissement et de développement). Green Futures est une institution à but non lucratif, qui vise à « créer du véritable changement et des possibilités pour tous les Sud-Africains ». L‘école génère des fonds par la vente de plantes : une pépinière de plantes indigènes est liée à l’école tout comme un magasin de fynbos. Par les ventes réalisées au cours de l’année, les étudiants génèrent des fonds pour financer l’école l’année d’après. Ainsi l’activité devient autosuffisante. Le succès de ce programme a dépassé toutes nos attentes. Pendant les deux premières années, tous les 23 étudiants ayant commencé les cours les ont terminés avec succès. En outre, tous les étudiants à part un ont trouvé un emploi ou ont lancé leurs propres entreprises dans l’horticulture.
Dans la même année, la demande accrue de l’hébergement à Grootbos nous a permis de bâtir un deuxième lodge dans la réserve. En 2004, ce lodge supplémentaire a été construit sur les versants nord en face du premier lodge de Grootbos. Il est composé d’un lodge principal, de 16 suites situées au bord de la forêt ainsi que d’une salle de conférence ultra-moderne. Pendant un incendie dévastateur en 2006, nous avons perdu le lodge principal et trois suites. Cependant, 8 mois après nous avions reconstruit le Forest Lodge et rouvert en octobre 2006 en offrant 16 suites.
Grootbos existe depuis 14 années maintenant, et chaque printemps et automne nos 27 suites luxueuses sont complètes. Nous nous sommes développé d’un B&B en lodge élégante et offrons une grande variété d’activités, comme par exemple des safaris en 4x4, des promenades à travers l’ancienne forêt de Milkwood et la réserve, l’équitation, l’observation de baleines depuis le continent ou en bateau. Nous proposons également des vols panoramiques qui partent depuis notre propre piste d’atterrissage pour admirer le géant de l’océan – la baleine franche australe – depuis une perspective différente. L’équitation sur la plage est également proposée.
L’entière Expérience de Grootbos que nous proposons avec ses magnifiques vues panoramiques, la cuisine exquise, l’hébergement luxueux et la manière dont nous introduisons les hôtes aux miracles de notre magnifique flore et faune est la raison pour laquelle tellement de personnes viennent pour vivre Grootbos en personne, et pourquoi tellement d’entre eux y retournent encore et encore.
Nous n’offrons pas simplement des lodges impressionnants et des expériences touristiques écologiques : Grootbos et Green Futures constituent également un élément très important dans la préservation de la beauté de l’Afrique du Sud et dans la création d’un environnement sain. Ce sont les communautés locales qui en bénéficient à travers l’éducation et qui par la suite peuvent développer des possibilités pour lancer leurs propres entreprises.
Cela a été un long chemin de faire de Grootbos ce que c’est maintenant et notre voyage est loin d’être fini. Que ce soit fondé sur la chance ou le destin : tout cela vient de cette vue unique et de ce rêve de créer quelque chose de valeur à partir de rien – et dans notre cas, les rêves parfois deviennent vraiment réalité !